BIENVENUE ET BONNE NAVIGATION 

LIENS UTILES

alhanafiyaa

Le temps d’accomplissement du Heïlala (‘Asrou) 

Il ne s’accomplit que le vendredi, et seulement entre la prière du 'Asr et du Maghreb, son excécution doit être clôturée à la couchée du soleil.

S'il n'est pas fait dans ce temps, sans excuse valable le disciple doit savoir alors qu'il a laissé passer un énorme bien qu'il ne peut rattraper comme l’a annoncé Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret). 


Le pilier du Heïlala ou Hadaratoul djouma (ou ‘Asrou)

La proclamation de l’Unicité par la parole : « Lê ilêha ila llah ». On clôture le dernier grain par la formule « Seydina Mouhamadou rassoulou llah ‘alaîhi sallamoullah ». Il est possible de la réciter de la prière du ‘Asr jusqu’au coucher du soleil sans nombre précis ou d’attendre une heure  avant le Maghreb pour la débuter jusqu’à atteindre ce moment(quand on l'accomplit en groupe) ou encore de le faire selon un nombre précis qui n’est pas inférieur à 1000 fois jusqu’à plus pour celui qui l'accomplit seul. 

Il est à noter aussi que certains savants tel Cheikh Omar Foutiyou (qu’Allah l’agrée) dans son Rimah ainsi que Hajj Hassan Ba’qili dans son Ira-at, précisent qu’il est possible d’évoquer aussi avec le Ismou Moufrad « Allah » soit en duo avec la parole « Lê ilêha ila llah », soit seul sans cette parole. 

Remarque : 

- Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a écrit à Sidi Ibrahim Riyahi (qu’Allah l’agrée) lui autorisant à réciter jusqu’à 2000 fois la Heïlala. Ce chiffre lui est particulier. Les gens de Fès accomplissaient 1000 fois la Heïlala jusqu’à nos jours. 

- La branche de Sidi Mohamed El Hafidh Chinguitti accomplit 1200 fois. 

- L’Imam Nadhifi accomplissait 300 fois à la suite de l’autorisation qu’il reçut de l’esprit de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret), mais cela est aussi particulier. 

Il a été dit aussi : 

-Par Sidi Mohamed Ibn Mechri (qu’Allah l’agrée) de 1500 fois à plus. 

-Par l’auteur de « Jaichoul Kebir » 1200 fois. 

-Par Sidi Mohamed ibn Abi Nasser El ‘Alawi (qu’Allah l’agrée) 1000 fois. 

Le célèbre fqih Kensoussi (qu’Allah l’agrée) a dit : « Celui qui récite moins de mille fois serait comparable à celui qui fait la prière du Dhor en trois rak’at, alors qu’elle est de quatre ». 

2. Les formules méritoires : 

Débuter le Heïlala par : 

- La formule de refuge contre Chaïtan puis la Fatiha. 

- Puis  3 fois la demande de pardon avec la formule de la Wadhifa. 

- Puis  3 fois Salat Fatihi. 

Ensuite, enchaîner par la formule de clôture puis débuter la récitation du pilier, car conformément aux dires de Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) le ‘Asrou est construite selon la règle utilisée par la Khalwatiya dans leur oraison qui la débute et la clôture avec le Qoran. 

La clôture peut s’accomplir comme suit : 

- La formule de refuge contre Chaïtan puis la Fatiha. 

- Puis 3 fois Salat Fatihi et on rajoute le verset « Inna Allaha wa malaïkatabou […] ». On clôture par la prière sur le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) ainsi que les derniers versets de la Sourate Saffat : « Soubhana rabbika rabbil ‘izzati […] ». (Il existe des variantes). 

Par rapport au mérite du dernier verset de la sourate Saffat (que l’on récite pour clôturer les oraisons) il est rapporté de ‘Ali ibn Abi Taleb (qu’Allah l’agrée) qu’il a dit : 

« Celui qui veut rassembler tout le poids de ses œuvres dans la balance le Jour du jugement, que ses dernières paroles soient, lorsqu’il se lève d’une assemblée : « Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance. Il est au-dessus de ce qu’ils décrivent ! {180} Et la paix sur les Messagers, {181} et louange à Allah, Seigneur de l’univers ! {182} » (Sourate 37 Les rangées, versets 180 à 182) ». 

- Les devoirs et les actes préférables sont les mêmes que pour la Wadhifa. 

Concernant la pose du drap durant l’accomplissement du ‘Asrou cela ne se faisait pas du vivant de Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) comme l’a stipulé Cheikh Idriss El Iraqi, mais il est posé à ‘Aïn Madhi du début à la fin. 

- Le rattrapage lorsqu’on arrive en retard pour la récitation en groupe du ‘Asrou 

Lorsqu’on arrive en retard pour le ‘Asrou on récite, avant de rejoindre le groupe dans leur récitation : Fatiha + « Astaghfiroullah el ‘Adhim alladhi lê ilêha ila Houwa el Hayyou-l-Qayyoum » ( 3 fois) + Salatou Fatihi (3 fois) puis la formule de clôture « Inna Allaha wal malaïkatahou […] » ensuite, on récite avec eux. 

ESPACE MULTIMEDIA

facebookyoutubegoogle

316652 100260826751802 1035282176 nabdoulayeniasse2balkhawmibarroCheikhou omar tallCherifCherifpikineEl MalickdabakhEl pedreGueyehabibHadi Tourehafiz-misrikhalifamaladjiMansourNdiongueNourouRawaneSakhouSidy Ahmed    ZAWIYA  6108 497570620303750 892445670 n66661 497566566970822 288005659 n166785 497567813637364 227005617 n180526 147087472018735 4844917 n180643 147087728685376 8283972 n180665 147087455352070 825764 n181015 497567923637353 1739842524 n181519 147087912018691 6591602 n182241 147087352018747 1916345 n182915 147087492018733 4658092 n184039 147087425352073 4029300 n246456 497566803637465 800804562 n395394 280848035309344 60758922 n421187 280847941976020 296836994 n422227 280847875309360 293251938 n431032 280851075309040 1824212007 n483863 497570700303742 195846162 n486100 497565146970964 2109244906 n522489 497567610304051 1996268818 n526915 497567723637373 1187092497 n530393 497566290304183 969430026 n531760 497566590304153 1539889382 n580612 497567910304021 588814236 n602167 497566330304179 577504122 n